Injection de toxine botulique

Tarifs & conditions

Traitement du visage dans sa globalité

1ère Injection CHF 395
2ème Injection dans les 12 mois CHF 365
3ème Injection dans les 12 mois CHF 340

• Notre philosophie n’est pas de traiter zones par zone, la patte d’oie par exemple sans toucher aux rides du lion ou encore traiter le front sans faire monter l’extrémité du sourcil. Le visage dans son ensemble sera envisagé (50 à 60 unités). En cas d’assymétrie ou en cas d’insuffisance précise à un endroit donné, un « touch-up » est réalisé une semaine après : ce « touch-up » est gratuit.
• En règle générale, les soins par toxine botulique se font à raison de 2 séances par an minimum, parfois 3 séances, c’est pourquoi les 2ème et 3ème injections dans la même année sont moins chères.
• Il existe d’autres zones à traiter qui implique l’utilisation d’un nombre d’unités plus important que celui utilisé pour l’ensemble du visage. Ceci est abordé en suivant.

Traitement de l’Hyperhydrose : Transpiration excessive des aisselles

CHF 740
(si réalisé en même temps que le visage) CHF 650

Traitement du Platysma : Traitement des cordes du cou avec effet lift

CHF 420
(si réalisé en même temps que le visage) CHF 330

Traitement de l’ovale du visage

CHF 420
(si réalisé en même temps que le visage) CHF 330

Traitement des dystonies
Certaines dystonies faciales sont des pathologies avec une prise en charge par les assurances et un acte nomenclaturé dans le cadre de la tarification Tarmed. Parmi ces dystonies on retrouve le blépharospasme notamment.

Il existe des dystonies, aussi invalidantes mais qui ne sont pas prise en charge par les assurances tel le Bruxisme. Toutes les dystonies non recensées dans le Tarmed ou indications médicales telles que :
– Le bruxisme
– Les Luxations de l’articulation temporo-mandibulaire
– Les Migraines
– Les Ptosis thérapeutiques
– Les Entropions-Trichiasis
– Cicatrices cutanées hypertrophique et Chéloïdes
– Etc..

De telles indications seront facturées de façon forfaitaire entre 250 et 420 CHF dépendamment du nombre d’unités utilisées.

Enfin les utilisations de la toxine botulique dans le cadre de l’alopécie, de la peau grasse, du psoriasis sous entendent des traitements par mésothérapies qui correspondent à un ensemble de séances. Ces traitements par séance peuvent être réalisés par un Médecin Esthétique au sein de la Clinique.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir à propos de la toxine botulique

La toxine botulique est un médicament.
Elle est utilisée depuis les années 1985. Il y a plus de 30 ans !
Tout d’abord elle a permis de traiter les strabismes des enfants (oui, on injecte de la toxine botulique aux enfants), puis, les spasmes du visage (tics nerveux tel le blépharospasme).
C’est pourquoi les ophtalmologistes sont les spécialistes qui connaissent le mieux la toxine car ils l’utilisent depuis longtemps à des fins thérapeutiques (strabisme et blépharospasmes sont des pathologies prises en charge par l’ophtamologiste)
Après plus de 15 ans d’utilisation, à la fin des années 90, c’est une ophtalmologiste canadienne de Vancouver (Dr Jean Carrruther) qui a remarqué que les personnes injectées n’avaient plus de rides.

La toxine botulique agit au niveau de la jonction neuro-musculaire, en bloquant le passage de l’influx nerveux elle empêche ainsi la contraction musculaire. Le muscle ne pouvant plus se contracter, la ride ne peut plus s’exprimer : d’où l’idée d’injecter de la toxine botulique pour diminuer les rides.
Le blocage de la contraction musculaire met la « fracture de la peau » au repos et fait disparaître la ride.
La jonction neuro-musculaire fabrique de nouveau récepteurs qui permettent au muscle de se contracter à nouveau : c’est pourquoi l’effet de la toxine botulique est limitée dans le temps. D’où la nécessité de refaire des injections régulièrement.
Cela fait maintenant 20 ans que la toxine botulique est utilisée à visée esthétique.

Depuis plus de 20 ans, des dizaines de millions d’injections ont été réalisées : peut-on encore mettre en doute son efficacité ? Sa sécurité ?
La toxine botulique est le seul médicament qui a le pouvoir de relaxer le visage dans sa globalité, le rafraîchir et lui offrir un aspect reposé.
Lors d’une première séance une évaluation du nombre d’unités de toxine pour traiter les rides est nécessaire. L’efficacité unique et scientifiquement prouvée de ce produit c’est d’agir en toute sécurité sur la plénitude de votre visage et non pas de traiter ride par ride : laissez la magie opérer !

Dermopigmentation Esthétique et Réparatrice des paupières, Maquillage permanent

Béatrice Czap,  spécialiste en dermo-pigmentation esthétique et réparatrice vous accueillera à la Clinique de l’Oeil pour tous vos besoins en maquillage permanent ou semi-permanent (sourcils, yeux, lèvres..), mais aussi et surtout pour tout camouflage de cicatrices, reconstruction des cils après chirurgie mutilante des paupières , lift du sourcil , perte des cils et sourcils après chimiothérapie, reconstruction aréole mammaire, vitiligo, camouflage de cicatrices après chirurgie de lésions cancéreuses du visage etc..

N’hésitez pas à prendre rendez-vous au 027 324 44 60

Consultez les informations complètes et tarifs d’Arts’Beata